LE CONTEXTE

Le Réseau des institutions nationales africaines des droits (RINADH) est une organisation de membres qui prend en charge la création et le renforcement des institutions nationales des droits de l'homme (INDH) en Afrique. Il fournit une assistance pratique et un soutien à ses institutions membres afin de leur permettre d'entreprendre plus efficacement leur mandat de protection des droits de l'homme, le suivi, la promotion et la défense RINADH met actuellement en œuvre 2015- 2019 Plan stratégique.

Un pilier clé de ce plan est la reconnaissance de la nécessité de rester vigilant pour anticiper et relever les nouveaux défis aux droits de l'homme et la priorisation subséquente du même. INDH doit être vigilant sur les questions des droits humains qui incluent la gestion des conflits, la résolution et consolidation de la paix naissante; Entreprises et droits de l'homme; Le terrorisme international et la sécurité nationale, orientation et identité de genre des questions sexuelles entre autres. RINADH dans ce plan a identifié des groupes qui sont potentiellement plus vulnérables dans la mesure où la protection des droits de l'homme est concerné et il doit chercher à mettre en œuvre activement des programmes au profit de ces groupes.

Ces groupes comprennent les enfants, les femmes et les personnes vivant avec un handicap, entre autres. Outre les domaines prioritaires mentionnés ci-dessus, RINADH cherchera également à renforcer activement les opérations INDH en matière de base notamment les fonctions des INDH et celles-ci comprennent le traitement des plaintes et des enquêtes; La sensibilisation, l'éducation, la formation et la recherche (y compris les enquêtes et les campagnes nationales); Coopération avec la société civile; et l'engagement avec les organes et mécanismes régionaux et internationaux.